Les effets de la méditation sur le système nerveux

Les effets de la méditation sur le système nerveux
loi de l'attraction, loi attraction

Bouddhisme, moines tibétains, relaxation, méditation, spiritualité et bien-être.

On en a entendu, des choses sur ce sujet, sauf… l’indispensable à connaître et à appliquer si l’on veut jouir de ce fameux confort que la méditation est censée apporter au système nerveux.

Mort aux mythes

Le terme « méditation » crée souvent une confusion fâcheuse dans l’esprit de celui qui l’entend.

De quoi parle-t-on ?

D’une philosophie ? D’une thérapie naturelle ? Selon la définition basique du terme, la « méditation » est une réflexion, un recueillement, une concentration ou un approfondissement, de soi, d’une situation, d’un concept ou d’une opinion.

Pour Blaise Pascal, la méditation est avant tout la conscience claire de tout événement, un souffle apaisé, un accord avec le monde dans lequel on vit. D’où le rapport que l’on peut établir entre la méditation et le système nerveux.

Méditer, l’affaire de tous

Pendant trop longtemps on a fait croire que méditer relevait d’une science, d’un art de vivre.

Rien n’est plus faux.

Méditer est une activité banale chez l’homme, ce qui n’empêche pas qu’elle lui est hautement bénéfique. Point n’est besoin pour cela de quantifier le temps consacré à la méditation, de lui associer encens ou postures de yoga.

Corps et esprit, un tout harmonieux

Méditer redonne confort et énergie à votre organisme stressé par les problèmes du quotidien ou de la vie en général.

L’agression perturbe, la méditation restaure et répare.

Le seul fait de réfléchir et d’analyser lucidement la cause du problème, d’envisager des solutions et de s’arrêter sur des résolutions permet d’équilibrer les tensions et de les réduire au minimum.

Dépression, tension, agressivité et autres déséquilibres

Méditer ne consiste pas à vider sa tête pour se sentir mieux, mais au contraire à la faire fonctionner pour lutter contre le désordre physiologique occasionné.

Un rééquilibrage mental, une compensation de la raison sur l’instinct de défense physiologique. C’est à la portée de tous, gratuit et sans contre-indication.

Il suffit d’un peu de bon sens pour se sentir mieux, vite et bien.

Essayez, et vous constaterez vite que penser avant d’agir et penser après avoir agi est le meilleur moyen de vous préserver de bien des problèmes, et pas seulement nerveux !

A lire aussi :

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • techniquedeméditations
loi de l'attraction
17fév

Laisser un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.


Ce blog est dofollow !