La loi de l’attraction : est-ce une Secte?

La loi de l’attraction : est-ce une Secte?
loi de l'attraction, loi attraction

La loi d’attraction est un concept mis en avant dans les techniques de développement personnel. Elle est directement liée au concept que nous sommes créateurs de nos vies et des réalités qui les composent.

Toutefois, certains la considèrent comme une secte

Qu’en est-il exactement?

Le conditionnement et les sectes

L’éducation, la culture et les normes sociales conditionnent l’homme depuis sa plus tendre enfance.

Ces piliers de la société déterminent les agissements de chacun selon des principes de réaction, ou chacun est plus ou moins victime de son destin.

Ainsi, lorsqu’un événement surgit, il va nécessiter une réaction ou un ajustement à cette nouvelle donne.

Les sectes, ces systèmes de pensées, en marge de la société, proposent des réponses alléchantes à la réalité que nous menons. Il s’agit de systèmes où l’endoctrinement prédomine.

Le sujet, en environnement sectaire, se retrouve rapidement manipulé et conditionné pour agir et penser selon la doctrine de la secte.

Une personne, en environnement sectaire est isolée du reste de la société, car elle ne peut plus suivre les pensées et les agissements de la norme.

Il s’agit d’un conditionnement mental complet qui limite la liberté d’action et de pensées. La personne en environnement sectaire perd son discernement au profit de l’endoctrinement.

Les principes de la loi d’attraction

A contrario, la loi d’attraction, repose sur un concept simple, utiliser sa pensée et son intention, afin de dessiner et créer consciemment son avenir. La loi d’attraction ne vise aucunement à manipuler ou à endoctriner.

Elle repose sur un changement de regard et de perception. De victime qui subit son destin, la personne qui utilise les principes de la loi d’attraction va se placer en créateur de sa vie.

Elle propose une approche et un regard différent sur la vie. En pratiquant la pensée positive, et l’autosuggestion, il est aisé de changer le cours de ses pensées.  L’optique étant différente, elle autorise plus de détachement, et plus d’optimisme.

De plus, la loi d’attraction comprend un effet multiplicateur. En effet, en focalisant sa conscience sur les pensées que nous souhaitons voir s’accomplir, la pensée se trouve en confiance. Ceci permet d’agir plus sereinement et efficacement.

Nul besoin de rejoindre un groupe ou de participer à des manifestations pour pratiquer la loi d’attraction. Le pouvoir d’attraction peut être développé seul, ou bien s’insérer dans un programme de développement personnel. Le plus important étant de conserver son discernement.

Alors ? Loi de l’attraction, secte ou pas ?

Découvrez les 7 secrets pour obtenir de la vie tout ce que vous voulez…

A lire aussi :

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • loi de lattraction secte
  • loi dattraction secte
  • loi dattraction secte
  • loi de lattraction secte
  • louise l hay secte
  • christian godefroy secte
  • la loi dattraction secte
  • La pens
  • loi de l attraction et secte
loi de l'attraction
19mai

3 Commentaires to “La loi de l’attraction : est-ce une Secte?”

  1. Roger dit :

    Il est très facile de condamner une pratique surtout lorsque cela bouscule nos vielles habitudes. C’est un peu le probème qu’on rencontre avec les pratiques de ces groupes philosophiques, religieux ou autres. Il faut bien avouez que certains marchent vraiment « à coté de leurs pompes », ce qui n’arrange rien à l’image qu’on se fait en général d’eux. Pourtant, si on y regarde de plus près, on verra que parmi eux il y en a qui « ne marchent pas à coté de leurs pompes » et qui au contraire ont quelque chose à approrter à la société en termes de réponses à des problèmes qui nous affectent tous. Malheureusement, la société ne donne pas la parole à ces groupes. On leur colle l’étiquette de « secte », ce qui de nos jours suffit à faire fuir le commun des mortels.

    Je vais prendre un exemple: le groupe Maharishi. Notez, cela n’est pas de la publicité pour la méditation transcendentale et je n’en fais pas partie mais je reconnais qu’il pourrait nous approrter quelque chose en matière de lutte contre le stress pas exemple.

    Voici une petite histoire. libre à vous de la lire jusqu’au bout. ça ne vous engage à rien mais vous pourriez y apprendre quelque chose….

    Stress, ceux qui le font, et ceux qui le défont
    La société France Télécom est devenue malgré elle l’archétype du stress au travail. Un rapport remis au parquet de Besançon qualifie le suicide d’un de ses salariés d’ « homicide par imprudence ». Mais France Télécom n’est malheureusement pas la seule société à devoir affronter ce type de problème. Le stress au travail est le lot de la plupart des sociétés et un enjeu d’ampleur nationale.
    Il y a donc les faiseurs de stress, notre société hyper-productiviste et hyper-consumériste prise dans sa globalité, et il y a ceux qui depuis très longtemps ont recherché des solutions à ce fléau. Ainsi si ce problème est nouveau pour la plupart des personnes, ce n’est pas vrai pour tous. Depuis les années 1960, les pratiquants de la méditation transcendantale ont affirmé pouvoir combattre le stress dans tous les domaines de la vie. Et ils continuent de promouvoir leur technique partout de par le monde avec un certain succès. Ainsi sur l’un de leurs sites internet, il est écrit :
    « En Israël, une école secondaire qui a opté pour « l’éducation fondée sur la conscience » reçoit un prix national.»
    C’est la première école musulmane du Moyen-Orient à ajouter à son programme la pratique de la Méditation Transcendantale, c’est-à-dire à opter pour une éducation fondée sur la conscience.
    Elle se trouve en Israël, dans le nord du pays, et depuis deux ans ses 150 élèves pratiquent la MT deux fois par jour. Les résultats sont tellement probants que l’école, aujourd’hui classée troisième des meilleures écoles d’Israël, vient de se voir décerner un prix national pour la deuxième année consécutive.
    Impressionné par les résultats scolaires comme par la réduction du stress chez les élèves, un représentant de l’Éducation nationale d’Israël a demandé à ce qu’une étude scientifique soit menée sur les résultats de l’éducation fondée sur la conscience et sur la Méditation Transcendantale en milieu scolaire. »
    Et plus loin nous pouvons lire également :
    « Journée des femmes. Des Américaines chefs d’entreprises témoignent sur un site web de la réussite et du bien-être qu’elles doivent à la Méditation Transcendantale.
    Il fut un temps où les personnalités du monde de la politique, des affaires ou du show-biz qui pratiquaient la Méditation Transcendantale restaient fort discrètes sur leur pratique. Ce temps s’éloigne et de plus en plus nombreuses sont les personnes bénéficiant de notoriété ou chargées d’importantes responsabilités qui disent haut et fort ce que cette pratique leur apporte, dans leur vie privée comme dans leur vie professionnelle.
    Un des nombreux exemples en est le nouveau site web http://www.tmwomenprofessi onals.org, qui réunit le témoignage de plusieurs femmes exerçant de hauts niveaux de responsabilités dans leurs entreprises.»
    Une école musulmane en Israël récompensée par un prix national et objet d’une étude scientifique, voilà qui devrait interpeler les responsables politiques et les enseignants français en charge des banlieues difficiles. Des businesswomen de premier plan adeptes d’une méthode orientale pour résister au stress, voilà de quoi intriguer tout le monde !

    Moralité: Si ça marche, qu’importe l’étiquette que les autorités ou autre personnes politiquement correctes pourraient avoir collé sur un groupe. Ce sont les résultats qui comptent, et si ces autorités politiquement correctes n’en obtiennent pas, qu’ils n’aillent pas critiquer ceux qui en obtiennent.

  2. Aldo dit :

    Le mot « secte » a pris un sense bien péjoratif de nos jours et ça, ce n’est pas un hazard. D’abord, il n’en existe aucune définition légale. Pour contourner le problème certaines « autorités » en la matière ont cité un certain nombre de caractéristiques. Mis à part que ces caractéristiques peuvent en fait s’appliquer à n’importe quel groupe, il y a un aspect plus tordu dans cette façon de procéder. Les caractéristiques citées pour reconnaître une secte tombent sous la définition des stratégies de manipulation dont le premier point est la diversion. C’est un élément primordial du contrôle social. La stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d’informations insignifiantes.
    Le second point consiste à créer des problèmes, puis offrir des solutions. C’est exactement ce que font les organisations anti-sectes financées par l’Etat ou privées.
    Il y a un article très informatif sur le sujet à http://www.syti.net/Manipulations.html

  3. Valerie dit :

    En parlant d’organisations et autres groupes anti-sectes, ils manquent singulièrement de définitions des termes qu’ils utilisent. Ils amalgament secte, phénomène sectaire et dérive sectaire, sans en donner aucune définition. Ces termes sont des coquilles vides appliqués à tout et n’importe quoi, ce qui a pour effet majeur de faire passer le nombre de sectes en France de 200 à 607 et en Belgique de 189 à 598. Une multiplication par trois qui tient au fait que ces organisations mélangent allègrement mouvement spirituels, philosophiques, psychanalytiques, médicaux, de bien être etc.

    Il n’y a pas de véritable réflexion sur le sujet puisque tous ceux qui ne supportent pas leur point de vue sont eux-mêmes accusés de faire partie d’une secte. Ils n’utilisent aucune méthodologie digne de ce nom. Il n’y a aucun débat public, si ce n’est à charge. Aucune vérification des sources ni aucun croisement des sources, si ce n’est à charge. La seule logique qu’ils utilisent c’est la recherche de boucs émissaires, elle-même fondée sur une autre logique, celle de l’inquisition. Leur discours c’est « on n’a aucune preuve, c’est donc qu’ils les dissimulent, c’est donc qu’ils sont bien une menace ».

    Il ne viendrait l’idée à aucun de ces esprits obtus de se renseigner honnêtement sur ces groupes qu’ils attaquent sans aucune considération pour les conséquences parfois dramatiques pour leur victimes. [http://www.onnouscachetout.com/themes/societe/unadfi.php]

    Où va-t-on avec une telle logique? J’ai bien peur que ce soit la tête dans le mur.

Laisser un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.


Ce blog est dofollow !