Comment vous débarrasser de votre peur de la réussite ?

Comment vous débarrasser de votre peur de la réussite ?
loi de l'attraction, loi attraction

L’affirmation peut sembler paradoxale : comment peut-on avoir peur de réussir?

A première vue, on pourrait penser que c’est plutôt la peur de l’échec qui paralyse la plupart des gens.

En réalité, un peu d’approche psychologique de la question nous permet de comprendre que la situation n’est pas si simple, tant il est vrai que l’être humain a un psychisme des plus complexe.

Le désir de réussir

Le désir de réussir ce que nous entreprenons est une manifestation normale et naturelle de notre souhait d’être valorisé.

Le désir de réussir est inscrit dans notre éducation et la programmation qu’elle induit dans nos comportements. Nous voulons réussir pour attirer l’attention et nous voulons attirer l’attention parce que nous voulons être aimés, admirés, appréciés.

Cette forme particulière de servitude a ses origines dans l’enfance et le désir de satisfaire ses parents.

Ainsi, ceux-ci nous ont fait comprendre – indirectement ou plus directement – qu’ils attendent de nous que nous réussissions en classe.

Si c’est le cas, ils nous récompensent, matériellement ou surtout affectivement ; l’enfant qui a de mauvaises notes intègre très vite l’idée qu’il ne mérite que des réprimandes.

La peur de réussir

De cette programmation finalement assez perverse de notre psychisme enfantin naissent souvent des comportements adultes qui relèvent de la peur de réussir.

L’enfant et l’adolescent ont si bien intégré l’idée de leur peu de valeur et de compétences qu’ils n’osent tout simplement pas déroger à un comportement d’échec qui les arracherait à une attitude toute faite dans laquelle ils ont fini par se complaire.

D’autres complexes peuvent entrer en ligne de compte, par exemple la peur de se mettre en avant : réussir, c’est accepter de se soumettre au regard et au jugement des autres – à leur jalousie aussi. Et si nous sommes jalousés, nous ne serons pas aimés.

Se libérer de la crainte de réussir

Il faudrait dire, en fait, se libérer de la peur de réussir, mais aussi de la crainte de l’échec. Dans les deux cas, en effet, il s’agit d’un désir, aussi paradoxal que cela puisse paraître.

Se libérer de la peur de réussir, c’est accéder à la maturité affective, devenir en quelque sorte adulte et échapper aux conditionnements de l’enfance. C’est comprendre que notre valeur ne dépend pas de la réussite ou de l’échec de nos entreprises, mais de nos qualités intrinsèques.

On y parvient en gagnant une meilleure compréhension de nos actions et de celles des autres : en effet, l’échec ou la réussite dépendant certes de notre investissement, mais aussi d’une multitude de facteurs externes impliquant les autres, la société, la sitution économique, etc.

Quelle que soit notre action, elle s’intègre dans un contexte que nous ne maîtrisons pas.

Accepter cette absence de maîtrise permet de surmonter la peur de la réussite comme celle de l’échec ; c’est aussi replacer l’action dans son contexte juste.

A lire aussi :

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • peur de la réussite
  • la peur de la réussite
  • peur de la réussite pourquoi
  • peur de se mettre en avant
  • phobie de la réussite
loi de l'attraction
04fév

Laisser un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.


Ce blog est dofollow !